OCTOBRE 2017

 

LA PATIENCE

 "Ayez de la patience en toutes choses mais principalement, ayez de la patience avec vous-mêmes."

Saint-François-de-Sales

« Tout chercheur spirituel devrait apprendre à accueillir chaque situation avec patience. Si le miel est mélangé avec du sel, la salinité pourra être retirée en ajoutant continuellement du miel. De la même manière, nous devons retirer toute trace d’animosité et le sens du « je » de notre intériorité. Nous le faisons en développant des bonnes pensées. Quand notre mental deviendra pur, nous deviendrons capables d’accueillir toutes les situations avec joie. De cette manière, nous ferons des progrès spirituels, bien que nous puissions ne pas être conscients de notre progrès.  »

 

 

AMMA, Sri Mata Amritanandamayi Devi

 

SEPTEMBRE 2017

CHAQUE jour est un jour tout neuf.
Il n'a jamais existé et il n'existera jamais plus.
Prenez donc ce jour et faites-en une échelle
pour accéder à des plus hauts sommets.

Ne permettez pas que la tombée du jour
vous trouve semblable à ce que vous étiez à l'aube.
Faites de ce jour un jour unique, mémorable.
Enrichissez-le et, ce faisant,enrichissez-vous.

Ce jour est un don de Dieu.
Il n'est donc pas 
quelque chose d'extraordinaire, de fortuit,
quelque chose qui va de soi.
Il vous est spécialement offert.
Prenez-le entre vos mains  avec un sentiment de ferveur.

 

 

 

Swami Chidânanda Saraswati

 

ETE 2017

La puissance de l'espoir
La puissance de l'espoir

LA PUISSANCE DE L'ESPOIR

 

Quatre chandelles étaient allumées. Après avoir brûlées un certain temps, une chandelle s'éteignit. Mais avant cela, elle dit : "Mon nom est AMOUR et personne ne me connait." C'est vrai ; pour tous, l'amour est physique, charnel, sensuel et sensoriel. Il n'y a plus la compréhension de ce qu'est l'amour pur. Et la chandelle s'éteignit.

Quelques instants plus tard, la seconde chandelle s'éteignit également. Mais avant cela, elle dit : "Mon nom est COMPASSION et personne ne me comprend. Les individus sont devenus tellement égoïstes. Personne ne porte attention à son prochain. Il n'y a plus de compassion sur Terre."' Et elle s'éteignit.

Quelques temps plus tard, ce fut le tour de la troisième chandelle. Mais avant cela, elle dit : "Mon nom est PAIX et personne ne me connait. Tous me désire et personne ne me connait." Ayant dit cela, elle s'éteignit.

Un enfant arriva et vit les trois chandelles éteintes ainsi que celle encore allumée et se demanda ce qui s'était passé. La chandelle allumée lui expliqua. "Je suis une chandelle et mon nom est ESPOIR.  Grâce à moi, tu peux allumer toutes les autres bougies." L'enfant prit la chandelle nommée ESPOIR  et, par elle, ralluma les trois autres chandelles nommées AMOUR, COMPASSION et PAIX.

 

Ne perdez jamais espoir dans votre vie. L'espoir est la force de la vie humaine ; il nous permet de continuer. Dans tous les moments difficiles, c'est l'espoir qui nous inspire pour marcher, même d'un pas lourd, pour avancer, pour continuer.

 

 

JUIN 2017

 

Le 11 décembre 2014, les Nations Unies ont proclamé le 21 juin « Journée internationale du Yoga » dans le but de sensibiliser le public de par le monde aux nombreux bénéfices de la pratique du Yoga.

 

Pour ce 3ème anniversaire, le cadeau du mois est un documentaire, comme la chaîne de télévision  ARTE sait le proposer :  sérieux, objectif et assez complet.

 

 

Voici le lien :   https://www.youtube.com/watch?v=2W1yixkPOY8

 

 

 

MAI 2017

 

LE JOUR OU JE ME SUIS AIME POUR DE VRAI

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle estime de soi.

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
n’étaient rien d’autre qu’un signal
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle authenticité

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente,
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue
à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle maturité.

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation,
ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien
que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts,
et que ce n’est pas le moment.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle respect.

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire :
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle amour-propre.

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire des grands plans.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime,
quand ça me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, j’appelle ça simplicité.

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert l’humilité.

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois, et ça s’appelle plénitude.

 

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur,
Elle devient un allié très précieux.

 

 

Kim et Alison Mc Millen

 

 

Sonia DJAOUI- CENTRE DE YOGA TRADITIONNEL

161, rue Roger Salengro - 37000 TOURS

02 47 37 47 94

06 30 28 92 11

sonia.djaoui[at]gmail.com

www.sonia-djaoui-methode-bates.com

 

Numéro SIRET : 511 557 985  00021